Le DGGT a reçu le Comité de suivi de la municipalisation accélérée de la Cuvette Ouest

Le Ministre délégué, Délégué général aux grands travaux Jean Jacques Bouya s’est entretenu le 14 décembre avec le comité de suivi de la municipalisation accélérée du département de la Cuvette ouest. Une réunion qui s’est inscrite dans le double souci du bon déroulement du 51ème anniversaire de l’indépendance du Congo, qui sera célébrée en août 2011 à Ewo et de la réussite de la municipalisation accélérée dudit département.

Ce comité, conduit par son président, le Ministre Georges Moyen, a voulu s’enquérir de l’étendue des projets et du niveau des réalisations engagées au titre de cette municipalisation accélérée. Une série de questionnement liée à la bonne marche des projets a été portée au menu de cet échange.

Répondant aux préoccupations des membres du comité, le Délégué général aux grands travaux a mis l’accent sur les enjeux des réalisations qui sont en train de se faire. Sixième expérience de la municipalisation accélérée, le département de la Cuvette ouest bénéficiera des villes modernes où le minimum requis existe. L’ampleur du travail est telle que tout est à construire sur la base de l’inexistant.

L’objectif est de doter le département de la Cuvette ouest d’infrastructures de base viables notamment :
– la route Boundji-Ewo (80 km) y compris 8 km de traversée d’Ewo pour un cout global de 66 milliards 949 millions 664 mille 381 francs CFA.
– la route Makoua-Etoumbi (72 km) pour un cout global de 70 milliards 019 millions 415 mille 752 francs CFA.
– la construction d’un aéroport moderne à Ewo avec un cout global de 14 milliards 773 millions 489 mille 077 francs CFA.
– l’hôtel de préfecture d’Ewo (2 milliards 552 millions 016 mille 660 francs CFA), le palais présidentiel d’Ewo (5 milliards 039 millions 468 mille 308 francs CFA), le siège du conseil départemental d’Ewo, la Direction départementale du plan, le tribunal de grande instance, la maison d’arrêt d’Ewo, l’hôtel de police d’Ewo, la gare routière d’Ewo, 4 hôtels de ville dans les grandes villes et 6 hôtels de sous-préfectures dans chaque district, le marché moderne d’Ewo, l’hôpital général d’Ewo et l’hôpital général d’Okoyo, une nouvelle école primaire à Ewo , le stade omnisport d’Ewo et lu siège de la gendarmerie nationale.
– Le système d’électrification des villes d’Ewo, de Mbama, d’Okoyo, de Lekety, d’Etoumbi, de Kellé et de Mbomo en profitant du transport des lignes très haute tension.
– Le système de production et de distribution d’eau potable dans les grandes villes.

L’ensemble de ces projets est estimé à 180 milliards de francs CFA. Les entreprises ont été choisies sur appel d’offre après l’examen des dossiers par la sous-commission d’évaluation mise en place à cet effet. Sur les 47 appels d’offres lancés, 23 ont déjà été réalisés.

Jean Jacques Bouya a rappelé que le département de la Cuvette ouest est le premier département par rapport aux précédents où le gouvernement veut mettre suffisamment de moyens non seulement pour le désenclaver mais aussi pour le moderniser et l’ouvrir sur le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *