Un marché moderne à Kombo

Le marché moderne qui se construit au quartier Kombo est un projet spécifique. Après la construction de la Maison de la Radio et de la Télévision, tout le monde s’est rendu compte qu’il était utile d’ouvrir une grande voie pour rendre cet édifice visible. C’est un bâtiment imposant. Il fallait créer les conditions pour qu’il participe à l’embellissement de la ville.

Nous avons donc procéder à une expropriation pour cause d’utilité publique sur l’esplanade qui se présente devant ce bâtiment. Il y avait un marché de fortune sur ce site. Du fait des expropriations, le quartier s’est retrouvé sans marché. Dans nos méthodes de travail, nous faisons des contrôles stricts et rigoureux des chantiers. Au vu de ces contrôles rigoureux, si nous arrivons à faire des économies d’échelle, nous mettons à ce moment en œuvre un projet connexe, un projet de voisinage qui peut intéresser les populations. Dans le cas présent, à l’unanimité, les populations de Kombo ont souhaité avoir un marché moderne.

 

Un marché moderne à Kombo
Peut-être pas si énorme, mais plus grand que ce qu’elles avaient avant. C’est ainsi qu’avec ces économies d’échelle, le président de la République nous a instruits de construire un marché moderne dans le quartier.

 

Un marché moderne à Kombo
Le marché moderne de Kombo a dans un premier temps environ deux cents places, avec des boutiques et des chambres froides. C’est un marché au niveau rez-de-chaussée qui répond largement à la demande des populations. Mais l’ossature de ce bâtiment nous donne la possibilité d’aller à un niveau plus élevé R+1, R+2 en fonction des besoins. Le jour où les vendeurs réclameront un peu plus de places, une simple dalle suffira pour aller plus haut et faire quelque chose de plus grand. C’est un projet de proximité qui résulte de la construction de la maison de la radio et de la télévision. L’Etat ne paye pas en plus. Chaque fois que nous faisons des économies sur un grand chantier, nous réalisons un projet de proximité au bénéfice des populations. Tel est le principe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *