Le complexe sportif de la concorde inauguré par le Président de la République

Complexe sportif la Concorde à Kintélé

Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Denis SASSOU NGUESSO a procédé, ce 1er Septembre 2015, à l’inauguration du complexe Sportif de la Concorde à Kintélé. Cette cérémonie a connu la participation des corps constitués nationaux, des chefs des missions diplomatiques, des représentants des organisations du système des nations unies, ainsi que celle des chefs coutumiers.

C’est devant une véritable marée humaine que le préfet du Pool, monsieur Jean Michel SANGHA, a non seulement exprimé la satisfaction de sa population qui a l’insigne honneur de recevoir le Président de la République avec tous ses hôtes dans leur département qui connait de profondes transformations, mais aussi souhaité leur bienvenue au nouveau pôle urbain de kintélé.

Le ministre des sports et de l’éducation physique, Léon Alfred OPIMBA, a déclaré que « l’installation sportive constitue pour l’athlète l’élément essentiel de la performance sportive ». pour lui la jeunesse sportive congolaise trouve donc dans cette attention particulière de Son Excellence Monsieur Denis SASSOU NGUESSO, la volonté de la relance effective du sport dans notre pays car, les infrastructures appellent la performance.

Constant sur son propos, Léon Alfred OPIMBA l’a renchérit en précisant que : la rampe de la relance pour la construction de l’élite sportive congolaise est en place, elle se complètera par une politique dynamique de formation et d’évaluation à différents niveaux.

Pour sa part, le ministre à la Présidence de la République, chargé de l’Aménagement du territoire et de la Délégation générale aux grands travaux, monsieur Jean Jacques BOUYA, a bien voulu restituer le contexte du 4 février 2014, deux jours avant la 1ère édition du forum Build Africa, lorsque le Président de la République procédait au lancement officiel des travaux du complexe sportif de la concorde, Bâti sur les collines de KINTELE, avec une vue en plongée sur le majestueux fleuve CONGO, le complexe sportif de la Concorde vient magnifier pour ainsi dire, ce qui était considéré jusqu’à un passé récent comme un vague faubourg, couvre une superficie totale de 903 767 mètres carrés, soit 90 hectares.

Respectant les principes de probabilités, l’espace a été rationnellement exploité pour recevoir les infrastructures sportives et d’accompagnement indispensables pour l’organisation des Onzièmes Jeux Africains.

D’une conception architecturale moderne, les ouvrages du complexe sportif de la Concorde arborent des formes douces et imposantes qui en font des joyaux architecturaux dont l’agencement spatial en lignes sinueuses rappelle les méandres du majestueux fleuve CONGO.

Ce complexe surplombe cette zone collinaire de Kintélé avec une vue plongeante et pittoresque vers ce magnifique fleuve. Une œuvre d’art dont la phosphorescence symbolise la rayonance du soleil dispensateur, qui déverse sa splendeur sur notre ville capitale.

 Nimbé d’une couleur jaune or, ce complexe d’une forme ovoïdale magnifie ce lieu jadis village des pêcheurs et donne espoir à toute une génération, la jeunesse africaine.

D’avril 2013 à juillet 2015, c’est à dire, durant 27 mois, des expertises multiples, variés et complémentaires se sont mêlées et frottées entre elles, pour inventorier les défis, les assumer et dessiner la technologie qui fait la beauté de l’œil aujourd’hui.

Dans cette enceinte ceinturée par un mur de clôture de 3 km 650 de 4,3 mètres de hauteur, ont été logés 15 ouvrages de renom :

• Un stade de football et d’athlétisme ;
• Un palais de sports ;
• Un complexe nautique ;
• Un terrain de beach-volley ;
• Un terrain de beach-football ;
• Un terrain de handball ;
• Des courts de tennis et de Basket ;
• Des terrains de pétanques ;
• Des terrains annexes d’entrainement et d’échauffement ;
• Un Centre Média et Administratif ;
• Un Hôtel 4 Etoiles ;
• Un Centre de Restauration ;
• Un Centre d’Exposition ;
• Un Héliport ;
• Des Voiries et Réseaux Divers.

Le Stade, figure parmi le dix plus grands d’Afrique avec ses 60 055 places dont 524 pour la loge présidentielle et 1180 pour les VIP.

Il comporte un terrain de football aux normes internationales, tapissé de gazon naturel et doté de toutes les infrastructures pour les disciplines comme l’athlétisme, le marteau, le disque, le javelot, le Saut en longueur, le Saut à la perche, le Triple Saut, la Rivière STEEPLE ainsi que toutes les commodités pour sportifs et officiels notamment:

• des salons Présidentiel et VIP;
• des vestiaires ;
• des salles d’exercices et de réchauffement ;
• des salles de bain massage ;
• des salles d’antidopage et infirmerie ;
• des salles des médias ;
• des salles pour arbitres et fonctionnaires ;
• des salles d’équipements techniques ;
• des toilettes publiques.

Dans cette infrastructure de la concorde, la jeunesse africaine est plus qu’affranchie de tous les complexes et assurément, elle peut s’exprimer et communiquer sans complexe.

L’intelligence du bâtiment est garantie par les différents systèmes et réseaux de vidéosurveillance, Internet, de câblage synthétique par fibre optique, de la sonorisation et d’écran géant, d’horloge et de calcul de temps et pointage, de sécurité incendie et extinction, de réception satellite et radiodiffusion, de ventilation, extraction, traitement d’air, de climatisation et d’éclairage de 1200 LUX.

Sur sa façade principale trône une vasque Olympique en torons métalliques entrelacés de 40 mètres de haut, supportant le dispositif du flambeau.

Le Palais des Sports d’une capacité de 10146 places, dont 160 dédiées au VIP est un bâtiment de 37 mètres de hauteur sur 31 433 mètres carrés de superficie, ossaturé d’une structure en béton armé, supportant une charpente métallique triangulée recouverte d’une toiture en plaques d’alliage d’aluminium et de polycarbonate.

Bénéficiant des mêmes systèmes d’intelligence que le stade de Football, il offre un terrain principal et deux terrains d’échauffement pour les disciplines sportives d’intérieur tel que le Basketball, le Volleyball, le Handball, la Gymnastique, les Arts martiaux, le Tennis de table et autres.

De conception structurelle presque jumelle au Palais des Sports, le Complexe Nautique de 2028 places s’élève sur 27,91 mètres de hauteur en deux étages, avec un encombrement au sol de 80m x 76 m.

Il dispose d’un bassin de compétition de 50 m x 25 m x 3m, doté d’équipements de mesure ultra modernes, pouvant accueillir les épreuves de natation, Water-Polo et même de natation synchronisée.

Un bassin d’échauffement de 50 x 25 x 1.5m et un autre de plongeon de 25 x 25 x 6m, situés à l’extérieur, s’ajoutent pour répondre aux normes internationales.

Bâtiment gémellaire et moderne à deux pavillons de 3 étages complètement revêtu des plaques d’Aluminium anodisé et des murs rideaux en verre trempé, le Centre Administratif et de Médias est un espace de conception et de gestion des aspects organisationnels des Jeux Africains.

Pour garantir la proximité des officiels et organisateurs aux infrastructures sportives, un Hôtel 4 Etoiles, est prévu.

C’est un bâtiment de 5 étages présentant la même configuration technique que les bâtiments du Pôle administratif et Média. Il est cependant prolongé d’une coupole rayonnante.

La capacité de l’hôtel est de 100 chambres standards, une salle de conférence de 200 places, une salle de banquet de 108 places, 1 cabinet médical et 1 restaurant de secours de 60 couverts.

Le Centre de Restauration quant à lui est muni de toute la batterie d’équipements modernes des arts culinaires et des chambres froides. C’est un ensemble de 2 restaurants et Une (1) cafétéria où 3000 personnes peuvent s’alimenter en simultané.

Pour équilibrer les effets de l’effort physique avec les impulsions émotionnelles revitalisantes, il est prévu Un Centre d’Exposition et de vente où les artistes devraient s’exprimer à travers l’exposition de leurs chefs d’œuvre littéraires ou artisanaux. Trois (3) pavillons de 950 mètres carrés, en forme de soucoupe sont dédiés à cette activité.

A l’extérieur du Complexe, se déploie une voirie périmétrale de 3 kilomètres environ qui dessert toutes les entrées du stade et les parkings annexes, dont le plus grand dispose de 3150 places, toutes autos confondues.

Ce parking est doté d’un système de vidéosurveillance, de 4 mâts géants d’éclairage et d’une station des bornes pour véhicules électriques, alimentée par une centrale d’énergie solaire.

Dans le cadre de l’organisation des Onzièmes Jeux Africains, un ensemble d’ouvrages complémentaires ont été construits et équipés, notamment :

• Un village des Jeux sur le site de l’Université Dénis SASSOU NGUESSO avec douze bâtiments de 3 étages comportant 312 chambres de 2 lits et toutes les commodités pour héberger confortablement environ 8000 athlètes. C’est le futur Campus de l’Université.
• Quatre (4) Gymnases de 3000 places chacun : Au Centre Sportif de MAKELEKELE ; dans le voisinage du Stade Alphonse MASSAMBA DEBAT, au complexe scolaire GAMPO OLLILOU à Ouénzé et enfin au droit de l’échangeur de KEBA NA VIRAGE à TALANGAI.

En complément de ces infrastructures sportives de base, d’autres travaux ont été indispensables pour faciliter l’accès du Complexe Sportif à l’électricité, à l’eau et au cœur de la Ville de Brazzaville.

 Au total et à lui-seul, le Complexe Sportif de la Concorde a employé, dans les moments les plus forts, environ 4500 personnes chinois et congolais confondus.

Le coût prévisionnel de l’ensemble des ouvrages et équipements des infrastructures sportives, sous réserves des travaux supplémentaires en cours d’évaluation finale s’élève à environ 510 milliards de FCFA.

Ce coût intègre également les 4 complexes de proximités construits dans les arrondissements de Brazzaville.

Il va sans dire que ce type de structure ne manquera pas de créer un effet d’entrainement surtout avec la construction dans le voisinage, du Palais de la Culture, de la cité du FESPAM, du Centre de conférences internationales avec les partenaires turcs, de la cité urbaine de Kintélé avec les partenaires italiens, du complexe golfique avec les partenaires français et de bien d’autres projets d’envergure déjà dans le pipe.

Le complexe sportif la dans tous ses compartiments est l’œuvre de 4 entreprises et de 5 ingénieurs conseil, à savoir :
Pour les entreprises :

• CHINA STATE CONSTRUCTION ENGINEERING CORPORATION;
• ZHENGWEI TECHNIQUE CONGO ;
• SINOHYDRO ;
• PROCOB.

Pour les Ingénieurs Conseil :

• SOCOTEC INTERNATIONAL ;
• EGIS INTERNATIONAL et SGI
• BCBTP ;
• IGIP ;
• ENNO.

En remerciant ces acteurs souterrains ayant participé à la réalisation du Complexe, le Ministre Jean Jacques BOUYA a bien conscience qu’il existe un acteur majeur, un visionnaire, un concepteur, l’architecte en premier et en chef.

« Que le Président de République, l’auteur de toute cette politique, le chef de cet orchestre à symphonie variée reçoive de cette assistance toutes les ovations dignes d’un Président qui se sacrifie pour

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *