La route de la corniche de Brazzaville ouverte aux usagers

Le président de la République, Son Excellence Monsieur Denis SASSOU NGUESSO, a procédé le 05 Février 2016, à l’inauguration de la route de la corniche de Brazzaville, tronçon Ravin du Tchad-Case de Gaulle et requalification de la section existante. Cette activité a connu la participation des corps constitués, des chefs des missions diplomatiques et des représentants des institutions internationales.

 

 

La route de la corniche de Brazzaville ouverte aux usagers
Exécutés par la société chinoise Road and Bridge Corporation, les travaux de ce chef d’œuvre qui a ébloui la marée humaine venue à cet effet, ont coûté la bagatelle de72 milliards 27 millions 678 mille 967 FCFA TTC.
A cette occasion, le Maire de la ville de Brazzaville, monsieur Hugues NGOUELENDELE, a souhaité la bienvenue à tous les invités, avant d’exprimer la joie des Brazzavillois qui, grâce à ce joyau, vont connaitre la fluidité de la circulation au centre-ville. En outre, le maire de la ville a décidé de prendre très prochainement un arrêté municipale interdisant son usage les dimanches aux véhicules entre 6 heures et 18 heures, et d’en faire un espace libre pour la promenade, dénommé « la promenade des Brazzavillois ».

 

La route de la corniche de Brazzaville ouverte aux usagers
Pour sa part, le ministre à la présidence de la République, chargé de l’Aménagement du territoire et de la Délégation générale aux grands travaux, monsieur Jean Jacques BOUYA, a présenté les caractéristiques techniques de cette route de 2 x 2 voies, exécutée sur un linéaire de 2,5 km.
En effet, le tronçon Case De Gaule-Ravin du Tchad long de 1 km 200, offre un trottoir de 4 mètres côté fleuve, un passage de service de 1,5 mètre de large côté ville, un pont à haubans à tablier courbe de 500 mètres de rayon et 545 mètres de long ayant deux pylônes qui culminent à 122 mètres de hauteur hors sol, seuil le plus élevé d la ville. Avec une portée principale de 285 mètres, ce pont dit pont du 15 Août 1960, se dresse majestueusement avec ses 120 haubans de longueur oscillant entre 65 et 168 mètres.Le tronçon Ravin du Tchad-Club Nautique-Mami Wata, quant à lui, long de 1,3 km, a fait l’objet de la requalification, pour en faire une voirie à trafic T3 c’est-à-dire 1.000 à 3.000 véhicules par jour, avec une vitesse de référence de 60 km/h. Cette voirie offre également un trottoir servant de promenade de 10 mètres côté fleuve.
Ainsi, pour sécuriser la traversée de la chaussée par les piétons, une passerelle prendra très bientôt corps entre le Terminalia et la Mairie et enjambera la route de la corniche pour échouer sur la promenade.

 

La route de la corniche de Brazzaville ouverte aux usagers
Le ministre de l’Equipement et des Travaux publics, monsieur Emile OUOSSO, quant à lui, a souligné l’importance de cette nouvelle infrastructure dans la vie des populations de Brazzaville, notamment en terme de gain de temps : « cet ouvrage qui met en évidence les progrès réalisés en matière de conception, quel que soit le site et le contexte environnemental, permettra le basculement du trafic routier, il désenclavera sensiblement les célèbres bouchons de météo et du marché total » a déclaré Emile OUOSSO. En vue d’assurer la pérennité de l’ouvrage, Emile OUOSSO a insisté sur la surveillance pour garantir son état général dans le temps. Il en est de même pour l’inspection générale en vue de déterminer la situation des câbles qui pour l’essentiel, constituent l’esthétique de l’ouvrage sans oublier sa gestion qui est l’autre aspect fondamental de l’existence de cette voie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *