Les travaux de l’hôpital général de Nkombo avancent à pas de géant.

Le Ministre à la Présidence de la République, chargé de l’Aménagement du Territoire et de la Délégation Générale aux Grands Travaux, monsieur Jean Jacques BOUYA, a visité le chantier de l’hôpital général de Nkombo le lundi 15 février 2016.

 

 

Les travaux de l’hôpital général de Nkombo avancent à pas de géant.
Accompagné des cadres relevant de son ministère ainsi que des responsables de la société ASPERBRAS, Jean Jacques Bouya s’est dit fasciné de l’état d’avancement des travaux qui est estimé à 85%.
Commencé en Février 2014, ces travaux qui avancent à pas de géant, relèvent d’un vaste programme gouvernemental dénommé « santé pour tous » qui prévoit la construction de 12 hôpitaux généraux dans l’ensemble de départements de la république. Chaque hôpital se construit sur une aire approximative de 50 000m², dont la surface bâtie occupe 31%, soit 12 000 m² pour le bâtiment principal, 3000m² pour le bloc techniques et des logements.
Le bâtiment hospitalier comprend un bloc opératoire, un centre de stérilisation et soins intensifs généraux, une néonatologie ainsi qu’une pédiatrie, un hébergement de 200 lits , une administration et une salle de conférence de 146 places, une unité d’imagerie et de diagnostique (Rayon Scanner, IRM, radiologie), des salles pour la réception, pour des urgences et des consultations externes, une oncologie( seulement à Brazzaville et Pointe-Noire), une pharmacie, des vestiaires, une salle de préparation des corps, un atelier, un magasin, une buanderie, une cuisine et sur l’allée sera aménagée deux locaux techniques une chapelle et une salle d’attente. Seront aussi construit sur le site de l’hôpital, 10 logements pour les médecins et d’autres logements pour les fonctionnaires, gardiens et autres agents. Par contre le bloc technique quant à lui, sera doté d’un incinérateur, une chaudière et une unité de production de gaz médicaux. On trouvera au sein de chaque hôpital : un cafétéria, une station de traitement des eaux usées et vannes, une grandes réserve d’eau et un héliport.
La réalisation des travaux de tous ces chantiers a mobilisé 5520 personnes en raison de 460 par chantier pour un ratio de 400 congolais et 60 expatriés, sa mise en service interviendra d’ici la fin de cette année ou tout au moins courant premier trimestre 2017.

 

Les travaux de l’hôpital général de Nkombo avancent à pas de géant.

A la faveur de cette visite, le Ministre Jean Jacques Bouya a réaffirmé la ferme volonté du gouvernement de poursuivre ce projet en dépit de la baisse du prix du baril du pétrole. Le gouvernement, a-t-il martelé, ne ménagera aucun effort pour mener à bon port et dans les délais contractuels, ce chantier de grande envergure qui s’exécute normalement.

En outre, le ministre a souligné l’importance du programme SANTE POUR TOUS qui est au cœur des préoccupations du Président de la République. Un programme majeur et unique en Afrique qui consiste à développer simultanément, 12 hôpitaux généraux équipés aux normes internationales. Ces hôpitaux vont absorber plusieurs cadres et agents. A ce titre, le gouvernement dans sa volonté de s’occuper des problèmes de santé des congolais a anticipé la formation de 2500 médecins à CUBA.
Emerveillés par cet important projet, la plupart des visiteurs arrivés sur les lieux, ne tarissent pas d’éloge à l’égard du Président de la République.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *