Les projets de coopération au centre d’une audience entre le ministre BOUYA et le nouvel ambassadeur de Chine au Congo

Le nouvel ambassadeur de Chine au Congo, son Excellence Ma FULIN, a été reçu en audience ce mardi 10 avril 2018, par le Ministre de l’aménagement, de l’équipement du territoire, des grands travaux, monsieur Jean Jacques BOUYA.

  Les deux personnalités ont passé en revue l’état d’exécution des projets de coopération bilatérale entre la République du  Congo et la République populaire de Chine. Une coopération portée par le Partenariat stratégique signé en 2006 et devenue Partenariat de coopération stratégique global à  l’issue du Forum sur la coopération sino-africaine (FOCAC), tenu du 3 au 5 décembre 2015 à Johannesbourg, en Afrique du Sud.

Au cours de cette entrevue, les deux hommes d’Etat ont notamment évoqué l’intérêt de finaliser les projets en cours à l’instar de la construction des tours jumelles de Mpila, le Mall de Brazzaville à Mpila, le nouveau siège des deux chambres du parlement, l’école des métiers d’Oyo et l’institut de transport de Brazzaville.

Le ministre Jean Jacques Bouya et l’ambassadeur Ma FULLIN  ont également échangé sur la perspective de la mise en œuvre d’autres projets de développement comme l’édification de la Zone économique spéciale et le Port minéralier à Pointe-Noire, la Cité urbaine de Ngamakosso, la troisième phase de la couverture nationale en télécommunication, le projet de migration de l’analogie au numérique de la télévision et de la radio nationale, la modernisation du CFCO, etc.

L’ambassadeur Ma Fullin a réaffirmé que le caractère global du partenariat stratégique doit désormais se manifester par le changement de paradigmes et de méthodes de travail. Pour le diplomate chinois, les projets de développement représentent une étape supérieure de la coopération économique.

Satisfait du contenu de cette audience, le ministre Jean Jacques BOUYA s’est réjoui de l’attention de son hôte et de sa maîtrise des dossiers de coopération.

Il sied de noter que les deux officiels ont apprécié l’intérêt croissant des investissements directs Chinois au Congo, et se sont réjouis de la détermination des deux Etats à poursuivre la mise en œuvre effective des projets éligibles au  Forum sur la coopération sino-africaine dont la prochaine édition se tiendra en septembre 2018 à Pékin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *