La représentante résidente de la Banque mondiale reçue par Jean Jacques BOUYA

Le ministre de l’aménagement, de l’équipement du territoire, des grands travaux, monsieur Jean Jacques BOUYA, a conféré ce mardi 2 octobre 2018, avec madame Korotoumou Ouattara, nouvelle représentante de la Banque mondiale au Congo.

Au cours de cette séance de travail, à laquelle ont participé la coordination technique de la Délégation générale aux grands travaux et l’unité de coordination du projet, les deux parties, préoccupées par la performance des projets conduits au Congo avec la participation de la Banque mondiale, ont fait le point sur l’avancement des projets de développement urbain des quartiers précaires (DurQuap) et le projet de construction de barrage hydroélectrique de Sounda.

Il ressort que le projet DurQuaP dont les études de faisabilité sont en phase terminale pourra connaitre un début d’exécution physique courant premier trimestre 2019. Des efforts devraient cependant être faits dans la contribution de la partie congolaise, essentiellement centrée sur la libération des emprises et son corolaire, les expropriations. D’un coût global de 80 millions USD, ce projet permettra la restructuration de quatre quartiers précaires à Brazzaville et Pointe-Noire à travers la construction des voiries urbaines, des centres de santé, des écoles, des marchés. Le projet permettra aussi la desserte des quartiers ciblés en eau et énergie.

Quant aux études de faisabilité du barrage hydroélectrique de Sounda, le ministre qui a marqué son inquiétude sur le caractère sinueux du processus, a évoqué leur présentation suivie des débats au centre de conférences internationales de Kintélé, en présence du premier ministre.

Jean Jacques BOUYA a surtout rappelé l’importance de ce projet dont l’aboutissement est conditionné à l’activisme de la Société financière internationale (SFI), une filiale de la Banque mondiale, notamment dans la finalisation des études et la recherche des partenaires au projet.

Au terme de cet exercice, les deux parties se sont félicitées des avancées de ces projets de coopération et se sont engagées à œuvrer à leur aboutissement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *