Un accord pour la fourniture du gaz à la Zone économique spéciale de Pointe-Noire

Les ministres Jean Jacques Bouya de l’aménagement, de l’équipement du territoire, des grands travaux, Gilbert Mokoki des zones économiques spéciales et Zhou Chao, président du conseil d’administration de China overseas infrastructure development and investment corporation (COIDIC) ont paraphé, ce 25 mars 2019, un protocole d’accord de coopération en vue de de la fourniture du gaz dans la zone économique spéciale de Pointe-Noire.

Cette signature d’accord de protocole s’inscrit dans la suite logique de celle qui est intervenue avec les ministères des finances et du budget ainsi que le ministère des hydrocarbures.

Après la signature de cet accord, le président du conseil d’administration de COIDIC s’est dit honoré d’avoir signé cet accord avec le gouvernement congolais. « Cela nous permet d’attirer les gammes d’industries pour la zone économique spéciale. C’est vrai que nous avons eu à faire beaucoup de progrès sur ce projet, mais beaucoup restent encore à faire. Nous aurons par la suite des discussions avec le gouvernement sur les prochaines étapes. Trois aspects orientent la prochaine étape, notamment l’impact environnemental, la création d’une société à capitaux mixtes pour le développement de la ZES et ses projets connexes. Le développement de la zone économique spéciale est très complexe. Vu la collaboration entre les deux parties, nous osons espérer que ce projet sera expérimenté avec un grand succès », a fait savoir le chef de la délégation chinoise, Zhou Chao.

Très optimiste de l’avancement de ce projet, le ministre des zones économiques spéciales pense que cette signature de ce protocole d’accord entre la République du Congo un pas important dans le développement de la ZES de Pointe-Noire. « C’est plus ou moins du concret. Cela témoigne la lueur qui annonce la levée du jour. Le signal sera donné quand nous allons terminer avec les expropriations. Cela ne saura tarder », a déclaré le ministre Gilbert Mokoki.

Répondant aux questions des journalistes, le ministre de l’aménagement, de l’équipement du territoire, des grands travaux n’a pas manqué de rappeler la volonté du président de la République Denis SASSOU N’GUESSO de : « voir se matérialiser le projet de développement de la zone économique spéciale de Pointe-Noire par la libération des espaces et sa viabilisation. La signature ce jour de ce protocole d’accord est une étape cruciale pour atteindre cet objectif et mettre à la disposition de la des conditions permissives à son développement. Il ne s’agit pas seulement du gaz domestique, mais du gaz qui contribuera aux besoins industriels. Le pays a des réserves pour accomplir cette tâche », a notifié en substance le ministre Jean Jacques Bouya.

China Overseas Infrastructure Development and Investment Corporation Ltd (COIDIC) œuvre dans l’aboutissement du projet du projet de construction de la zone économique spéciale de Pointe-Noire, depuis sa conception jusqu’à l’exploitation commerciale, en passant par la réalisation des études de faisabilité et la mobilisation des financements.

Après avoir passé deux années dans les études de faisabilité,  les parties congolaise et chinoise entendent doter cette zone économique spéciale de l’énergie pérenne, afin de contribuer au bon déroulement des travaux liés à ce projet et à son développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *