Forum investir en Afrique : les co-organisateurs s’activent pour la réussite de l’évènement à Brazzaville

Le ministre de l’aménagement, de l’équipement du territoire, des grands travaux, Jean Jacques BOUYA, président du comité national d’organisation de la 5ème édition du Forum Investir en Afrique a eu, le mardi 14 mai 2019, une séance de travail avec  les partenaires chinois et ceux de la Banque mondiale, conduits respectivement par l’ambassadeur de Chine au Congo, son Excellence MA FULIN et la représentante résidente  de la Banque mondiale au Congo, madame KOROTOUMOU OUATARA.

Les débats ont été axés sur les préparatifs du Forum Investir en Afrique qui se tiendra du 10 au 12 septembre 2019 à Brazzaville, conformément aux conclusions des précédentes réunions tenues à Washington, aux Etats-Unis et à Beijing, en Chine. Les parties prenantes ont, en effet, fait le point de l’exécution de la feuille de route, notamment les tâches et responsabilités qui incombent aux trois co-organisateurs

Le ministre Jean Jacques BOUYA était entouré de ses collègues Calixte NGANONGO, des finances et du budget, premier vice-président du comité national d’organisation du Forum Investir en Afrique et de Ingrid Olga Ghislaine  EBOUKA-BABACKAS du plan, de la statistique et de l’intégration régionale, deuxième vice-présidente.

Cette première réunion a eu pour objectifs de s’accorder sur le thème principal «Tirer parti des partenariats pour la diversification économique et la création d’emplois», ainsi que les thématiques d’échanges en panels à savoir l’économie numérique ; le capital humain ; l’industrialisation et les chaines de valeur mondiale ; le Partenariat public-privé ; l’énergie et le climat.

A l’entame de son propos le président du comité national d’organisation de la 5ème édition du Forum investir en Afrique a laissé entendre que Congo ne ménagera aucun effort pour la réussite de cet évènement. « Nous travaillons à maximiser la participation des officiels africains. Nous avons commencé à regarder les dispositions pratiques en termes d’accueil et d’hébergement des participants ainsi que d’autres commodités. D’ailleurs pendant le séjour des délégations, une visite de terrain au centre de conférence de Kintélé est prévue pour jauger la capacité d’accueil et le standing des lieux » a notifié le ministre Jean Jacques BOUYA.

Le  Forum investir en Afrique que Brazzaville abritera en septembre prochain revêt un intérêt capital pour le continent, car il permettra la création d’emplois et la diversification de l’économie.

Se prêtant au micro des journalistes, la représentante résidente de la Banque mondiale, madame KOROTOUMOU OUATARA a fait la synthèse des discussions qui ont porté sur les cinq thèmes qui seront développés au forum. «  Nous nous sommes mis d’accord sur les cinq thèmes qui seront déroulés pendant le forum. L’objectif de ce genre de forum c’est d’attirer au maximum des investissements.  C’est de pouvoir avoir, aux côtés du gouvernement, des investisseurs qui vont venir de tous les pays d’Afrique et qui vont l’accompagner dans les projets structurants. Il est très important de montrer à toute l’Afrique et à tous les participants que le Congo est une terre où l’on investit pour des bonnes affaires. La Chine va supporter la plus grosse part de l’enveloppe. La Banque mondiale va apporter un appui financier, au côté de la République du Congo et un appui technique pour aider les autorités congolaises à se préparer et à faire en sorte que pendant le Forum qu’on puisse proposer des projets structurants aux participants et aux secteurs privés. Les projets se préparent d’avance », a-t-elle fait savoir.         

La cinquième édition du Forum Investir en Afrique est conjointement organisée par la Chine, à travers son ministère des finances et la Banque de développement de Chine (China Development Bank), la Banque mondiale et la République du Congo, pays d’accueil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *