Le district d’Abala désormais connecté au réseau électrique national

Le premier ministre, Clément Mouamba, a présidé, le 12 juin 2019, à Abala, la cérémonie de lancement officiel de l’électrification de cette communauté rurale au réseau électrique national.

Etant l’un des facteurs de développement, apporter l’électricité sur toute l’étendue du territoire national est un défi le chef de l’Etat, Denis Sassou N’guesso.

L’acte posé par le premier ministre  en appuyant sur le bouton symbolisant la connexion d’Abala au réseau Imboulou s’est effectué en présence de  quatre (04) membres du gouvernement, à savoir  le ministre de l’aménagement, de l’équipement du territoire, des grands travaux, Jean Jacques Bouya ; le ministre de l’énergie et de l’hydraulique, Serge Blaise Zoniaba et le ministre des Postes, des télécommunications et de l’économie numérique, Léon Juste Ibombo.

Restés depuis des lustres, sans énergie électrique pérenne, les habitants du district d’Abala peuvent aujourd’hui se taper le luxe de consommer, sans discontinuer cette denrée vitale sans complexe comme les populations des grandes villes du pays. Un motif de satisfaction pour ces populations en liesse qui savourent désormais les bienfaits de l’électricité, avec toutes les incidences positives. 

Prononçant le mot de bienvenue à la délégation gouvernementale, le maire d’Abala, André Ondongo, n’a pas manqué de traduire la joie des populations de sa communauté rurale.

Lancé le 15 septembre 2012, le projet d’électrification des communautés rurales à partir du réseau interconnecté de 33 Kv, a été exécuté sur 53 kilomètres, entre Ollombo et Abala, par l’entreprise indienne Overseas Infrastructure Alliance (OIA).

Le projet dont l’objectif est d’augmenter le taux d’accès des populations à l’électricité en zones rurales consiste en la réalisation des études  d’avant-projet détaillé et en la construction des lignes de transport d’énergie, des postes de transformation associés et des réseaux de distribution.

Les travaux réalisés à 90%, portent notamment sur  l’installation d’un transformateur de 630 KV sur les deux prévus, de 906 Poteaux, la construction d’une ligne aérienne haute tension raccordée à partir d’Ollombo, le tirage de  la ligne effectué avec le câble Almelec 117mm² sur 54 kilomètres. Deux lignes départ basse tension sont tirées et raccordées à l’ancien réseau sur une distance de 1200m sur les 4800m prévus avec l’objectif d’atteindre un circuit urbain linéaire 6 kilomètres.

Dans son mot de circonstance, le premier ministre, Clément Mouamba, remerciant les populations d’Abala pour l’accueil, a édifié l’assistance sur la vision du chef de l’Etat dans la   modernisation du Congo tout en leur rappelant la promesse du président Denis Sassou Nguesso d’électrifier, non seulement la localité d’Abala, mais aussi, de construire une voie d’accès à celle-ci.

En sa qualité de maître d’ouvrage délégué, le ministre de l’aménagement, de l’équipement du territoire, des grands travaux, Jean Jacques Bouya, présentant les caractéristiques techniques du projet, a, du reste, circonscris le contexte dans lequel il a été réalisé.

Le ministre de tutelle, Serge Blaise Zoniaba a saisi l’occasion pour prodiguer quelques conseils aux consommateurs pour une bonne utilisation de l’électricité tout en les orientant vers la création des petites unités de production entrainant, de facto, les activités économiques avant de leur demander de préserver cet acquis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *