Autres

Aéroport de Djambala  

  • L’ensemble des travaux à exécuter au titre du marché ont consisté en la construction des chaussées aéronautiques pour la mise aux normes au Boeing 737-200 et du pavillon présidentiel.

Pour les chaussées, il y a :

  • Une piste d’atterrissage de 2475m dotée d’une bretelle, d’un parking avions, d’une zone des installations, d’une voie de service, et d’une partie de la voie d’accès au nouvel aéroport de Djambala ont été construits ;
  • La réalisation d’un assainissement approprié de la zone (construction des caniveaux, dalots, fossés et bassins de décharge) complète l’infrastructure. 

Pour le pavillon Présidentiel, il l’ouvrage a été exécuté par la société chinoise ZENGWEI TECHNIQUE CONGO, les travaux de construction ont duré cinq (05) mois.

Aéroport de Nkayi

  • Inscrit parmi les projets dits de « premier périmètre », de la municipalisation accélérée du département de la Bouenza, l’aéroport de Nkayi est construit selon les normes internationales, par la société chinoise China State Construction Engineering Corporation (CSCEC) ;
  • Le projet portait sur l’aménagement et la bitumage des chaussées aéronautiques et de l’aérogare ;
  • La piste d’atterrissage est de 2.200 mètres de long sur 30 mètres de large, avec un prolongement d’arrêt d’environ 100 mètres de chaque côté ;
  • L’avion de référence est le Boeing 737.
  • Cette infrastructure aéroportuaire, érigée à environ 5 km du centre-ville, non loin des plantations de la société Saris Congo, est aussi pourvu d’une aire de stationnement de 250 mètres de long contre 100 mètres de large.

Travaux d’aménagement de l’aéroport de Sibiti

Les travaux de l’aéroport de Sibiti, chef-lieu du département de la Lékoumou ont été exécuté en trois lots, dans le cadre de la municipalisation de ce département :

  • Les chaussées aéronautiques
    • Une piste d’aviation de 2050m, avec de part et d’autre aux deux bouts de piste, des prolongements d’arrêt de 60m chacun ;
    • Une bretelle ;
    • Un parking pour avions ;
    • Des voies de services ;
    • Une voie d’accès à l’aéroport ;
    • Un assainissement approprié de la zone du projet.
    • Exécutés par la société SGE-C Congo, ces travaux ont duré douze (12) mois pour un coût global de 857.975.070 FCFA.
  • Le Pavillon Présidentiel
    • Il a été construit par la société chinoise ZENGWEI TECHNIQUE CONGO pour un montant de 153.315 FCFA TTC ;
    • Les travaux de cet ouvrage ont duré cinq (05) mois.
  • L’aérogare de Sibiti
    • Les travaux de l’aérogare de Sibiti ont été exécutés par la société SERRU-TOP pour un budget de 757.000.500 FCFA TTC, les travaux de l’ouvrage ont duré sept (07) mois. 

Aéroport d’Indanga à Owando

L’aéroport d’Owando, chef-lieu du département de la Cuvette a été construit à la faveur de la municipalisation de ce département en 2007. De type ’’B’’, cet aéroport a les mêmes caractéristiques techniques que les aéroports de Sibiti, Djambala et Ewo.

Aéroport d’Impfondo

  • Les travaux de modernisation de l’aéroport d’Impfondo ont été réalisés à la faveur de la municipalisation accélérée du département de la Likouala en 2005. Ils ont porté sur l’extension et la réhabilitation de l’ancienne aérogare et la construction, en alternance avec le trafic, des chaussées aéronautiques.
  • La piste a été aménagée sur une longueur de 2250m, comportant des bandes d’arrêt d’urgence de 100m à chaque seuil et offrant une largeur totale de 45m composée d’une bande circulable de 30m bordée de part et d’autre, de deux bande anti-souffle de 7,5m chacune. L’avion de référence pour cet aéroport est le Boeing 737.
  • Les travaux ont été réalisés par l’entreprise SGE-C pour un coût total de 14 milliards 978 millions de FCFA.
  • Quant à l’aérogare, elle a été parachevée par l’entreprise Zhengwei Technique Congo, pour un cout total d’ Un milliard 1453 millions de francs CFA, salon présidentiel compris. Elle est équipée des tapis bagages au départ et à l’arrivée, des banques d’enregistrement et d’autres commodités lui donnant ainsi une capacité de traitement de 500 000 passagers par an.