LA COORDINATION DES PROJETS STRUCTURANTS

Les coordinations des projets structurants, créées auprès de la délégation générale aux grands travaux, sont dirigées et animées par des coordonnateurs de projets nommés par décret.

Ici, citer les coordinations en présence

COORDINATION DU PROJET IMBOULOU

De la coordination

Attributions

Organisation

Du comité technique

Attributions

Le comité technique est chargé du contrôle et du suivi travaux de construction du complexe hydroélectrique d’IMBOULOU sur la rivière Léfini.

Organisation

Le comité technique est dirigé par le chargé de missions du Président de la République, coordonnateur du projet IMBOULOU. Il exerce ses fonctions près la délégation générale des grands travaux. Le comité technique comprend :

  • Le coordonnateur du projet ;
  • L’assistant technique ;
  • Le responsable de l’administration et des finances ;
  • Le responsable des approvisionnements et services généraux ;
  • Le chef de chantier.

Le chef de chantier a sous son autorité cinq responsables de services spécialisés ci-après :

  • Génie civil ;
  • Hydromécanique ;
  • Electromécanique ;
  • Télécommunications, contrôle-commande, protections et automatismes ;
  • Postes et lignes.

Du coordonnateur du projet

Le coordonnateur du projet IMBOULOU coordonne, oriente et contrôle les activités liées à l’exécution du projet et des lignes de transport d’énergie et postes associés.

A ce titre, il est chargé notamment, de :

  • Approuver les études, plans et schémas relatifs à la construction du complexe hydroélectrique et des lignes de transport d’énergie et postes associés ;
  • Répondre de la gestion de projet et rendre compte de l’exécution physique et financière du projet au comité de pilotage et à la délégation générale aux grands travaux ;
  • Assurer le contrôle et le suivi des travaux de construction du complexe hydroélectrique d’IMBOULOU, des lignes et postes associés ;
  • Présider les réunions du comité technique du projet ;
  • Donner des avis sur les essais en laboratoire ;
  • Procéder aux réceptions des équipements électriques et mécaniques en usine ;
  • Assister aux essais de mise en service des ouvrages et équipements ;
  • Procéder aux réceptions provisoires et définitives des travaux ;
  • Aider l’entrepreneur au recrutement de la main d’œuvre locale ;
  • Aider l’entrepreneur à prendre des contacts avec les autorités et institutions congolaises en vue d’obtenir les autorisations nécessaires dans le cadre de l’exécution du projet ;
  • Viser les décomptes et certifier les factures de l’ingénieur conseil ;
  • Donner son avis sur les opérations de sous-traitance d’une partie des activités de l’entrepreneur ;
  • Donner son avis sur le demande d’agrément, le choix des agents et le personnel d’encadrement chargés de l’exécution du projet ;
  • Définir et organiser les formations des cadres et agents de maîtrise congolais, sur place et en chine ;
  • Signer les situations mensuelles d’avancement des travaux.

De l’assistant technique 

L’assistant technique assiste le coordonnateur du projet dans les activités à caractère technique. Il sollicite les avis techniques des ingénieurs sur le chantier comme il peut faire appel à toute personne ressource.

A ce titre, il est chargé, notamment, de :

  • Suivre les études détaillées du complexe hydroélectrique, des postes et lignes associées ;
  • Analyser les plans, schémas, programmes et autres documents, en vue d’en préparer l’approbation ;
  • Préparer les documents de gestion du projet destinés au comité de pilotage ;
  • Faire la synthèse des rapports d’avancement des travaux ;
  • Préparer les décisions portant sur le projet ;
  • Préparer les réunions de la coordination du projet et en rédiger les rapports ;
  • Préparer les avis techniques sur les essais en laboratoire ;
  • Vérifier pour le compte du coordonnateur la conformité des rapports d’avancement des travaux sur le terrain ;
  • Assister aux essais de mise en service des ouvrages et équipements ;
  • Vérifier la conformité des codes et normes ;
  • Assister aux essais de réception en usine et sur site des équipements électriques et mécaniques.

Du responsable de l’administration et des finances

Le responsable de l’administration et des finances assiste le coordonnateur du projet dans toutes activités administratives, juridiques, financières et comptables. Il a sous son autorité un comptable et un agent de bureau.

A ce titre, il est chargé, notamment, de :

  • Gérer le personnel affecté au projet ;
  • Aider l’entrepreneur dans les démarches liées à l’embauche de la main d’œuvre locale ;
  • Veiller au respect de l’application du code du travail et de la convention collective de la branche spécialisée en vigueur ;
  • Suivre la formation du personnel en chine et au Congo ;
  • Assurer la comptabilité du projet ;
  • Assurer les dispositions protocolaires du projet.

Du responsable des approvisionnements et services généraux 

Le responsable des approvisionnements et services généraux assiste le coordonnateur du projet dans toutes les activités d’approvisionnement et de la logistique. Il a sous son autorité un gestionnaire de stock et de la logistique.

A ce titre, il est chargé, notamment, de :

  • Aider l’entrepreneur au dédouanement des équipements et matériels du projet et à obtenir les attestations d’exonération des équipements et matériels du projet ;
  • Aider l’entrepreneur à l’acheminement du matériel de Pointe-Noire, Brazzaville, Imboulou ;
  • Suivre l’organisation de la base vie eau, électricité, marché local ;
  • Aider l’entrepreneur à acquérir des entrepôts et veiller à leur gardiennage ;
  • Contrôler les prestations des entreprises tierces sur site, la fourniture d’eau potable, de petits travaux d’électricité, de plomberie, de nettoyage, et d’enlèvement d’ordures.

Du chef de chantier

Le chef de chantier supervise les activités de contrôle et de suivi des travaux sur le chantier.

A ce titre, il est chargé, notamment, de :

  • Coordonner toutes les activités de contrôle et de suivi du chantier ;
  • Suivre et valider les essais des équipements hydro et électriques ;
  • Assister aux sondages géologiques, levés topographiques, analyses des échantillons des sols et de l’eau, de béton et de matériaux de construction ;
  • Veiller au respect de la conformité des spécifications techniques des équipements, des normes et règlements en matière d’hygiène et sécurité du travail ;
  • Assister aux essais et à la réception sur site des équipements ;
  • Veiller à l’application des lois et règlements en vigueur pendant l’exécution du projet ;
  • Organiser l’administration du personnel placé sous son autorité.

NB : le chef du chantier est assisté dans l’exécution de ses missions par :

  • Un responsable du génie civil ;
  • Un responsable des équipements hydromécaniques ;
  • Un responsable des équipements électromécaniques ;
  • Un responsable des télécommunications, contrôle-commande, protections et automatismes ;
  • Un responsable des postes et lignes.

Du responsable du génie civil

Le responsable du génie civil est chargé, notamment, de :

  • Suivre et contrôler les travaux du génie civil des routes, des bâtiments, du barrage, de déboisement, de construction de la base vie et de la cité d’exploitation, et autres ouvrages ;
  • Assister aux travaux de sondages géologiques, levés topographiques et analyses des échantillons des matériaux de construction, des sols et de l’eau ;
  • Veiller au respect des prescriptions techniques des ouvrages et contrôler la qualité et les quantités en jeu ;
  • Participer à la réception partielle suivant l’avancement des travaux ;
  • Elaborer les rapports techniques d’avancement des travaux de génie civil ;
  • Rendre compte de ses activités au chef du chantier.

NB : le responsable du génie civil a sous son autorité des équipes de suivi et de contrôle des travaux, notamment :

  • Hydrotechniques ;
  • Bâtiments et travaux publics.

Du responsable des équipements hydromécaniques

Le responsable des équipements hydromécaniques est chargé, notamment, de :

  • Suivre et contrôler les travaux de montage des machines hydrauliques, système de vannage, batardeau et de régulation de vitesse ;
  • S’assurer du respect des prescriptions techniques de montage des équipements et assister aux montages ;
  • S’assurer du respect des plans et dessins techniques adaptés ;
  • Participer à la réception partielle, provisoire et définitive des travaux ;
  • Rendre compte de ses activités au chef de chantier.

NB : le responsable des équipements hydromécaniques a sous son autorité des équipes de suivi et de contrôle des travaux, notamment, de :

  • Turbines et pompes ;
  • Régulation et système de vannage.

Du responsable des équipements électromécaniques

Le responsable des équipements électromécaniques est chargé, notamment, de :

  • Suivre et contrôler les travaux de montage des équipements électromécaniques, électriques, régulateur de tension, pont roulant, pose de câbles et équipements électromécaniques auxiliaires ;
  • Suivre et contrôler les travaux des postes et lignes de transport d’énergie à moyenne, haute et très haute tension liés au complexe hydroélectrique ;
  • s’assurer du respect des prescriptions techniques de montage des équipements et assister à leur montage ;
  • participer à la réception partielle, provisoire et définitive des travaux ;
  • Rendre compte de ses activités au chef de chantier.

NB : Le responsable des équipements électromécaniques, a sous son autorité des équipes de suivi et de contrôle des travaux, notamment :

  • Electricité primaire : alternateur, câble et régulateur tension ;
  • Electricité auxiliaire.

Du responsable des télécommunications, contrôle-commande, protections et automatismes

Le responsable des télécommunications, contrôle-commande, protections et automatismes est chargé, notamment, de :

  • Suivre et contrôler les travaux de télécommunications, contrôle-commande, protections et automatismes de la centrale ;
  • Veiller au respect des normes et règlements en vigueur en matière de montage des équipements de télécommunications, contrôle-commande, protections et automatismes de la centrale ;
  • Assister aux essais et à la réception partielle, provisoire et définitive sur site des équipements ;
  • Participer à la réception partielle, provisoire et définitive des travaux ;
  • Rendre compte de ces activités au chef de chantier ;

NB : le responsable des télécommunications, contrôle-commande, protections automatismes a sous son autorité des équipes de contrôle et de suivi des travaux, notamment :

  • Protection, contrôle-commande et automatisme ;

Télécommunications.